Blogagris

Lien pour créer un Blogagri ou le modifier?

Avant de te lancer, consulte des blogagris, en particulier ceux qui sont  en exclusivité (bandeau à droite)

Prairie, un écosystème sous haute surveillance.

Prairie, un écosystème sous haute surveillance.

Tout le monde connaît les champs, les vastes clairières en lisière de forêt, les alpages, le pré, le pâturage, quoi qu'il en soit, quel que soit le nom sous lequel vous caractérisez ce biome, sachez que ce sont des écosystèmes "temporaires", c'est à dire que sans l'action de l'Homme ou d'animaux, ce milieu atteint rapidement son climax (stade final) qu'est la forêt. La prairie est un écosystème diversifié abritant une faune et une flore importante si une gestion "douce" est employée ainsi que par des pratiques dites "traditionelles", moins c'est mécanique, mieux c'est. Le fonctionnement des prairies repose sur des interactions entre les espèces vivantes vertébrées et invertébrées, des bactéries, le sol, et le climat.

2896806377?profile=RESIZE_710x

Me trouvant dans l'impossibilité d'importer la vidéo, voici une capture d'écran de la vidéo initialement désirée ; Un cheval tchèque, une prairie croulant sous le Veratrum album, et moi-même, en pleine action de fauchage intensif. 

Alors oui, qu'est ce que le "Veratrum album" ? Le Vératre blanc ( son nom vernaculaire, donc son nom commun) est une plante vigoureuse affectionnant les prairies montagnardes et humides. Elle est boréo-montagnarde, donc présente sur la plupart des massifs montagneux ( du centre et sud de l'Europe jusqu'en Asie tempérée ) Cette espèce est donc native de ces contrées slaves, mais elle pose néanmoins de gros problèmes, car elle est très expansive, à croissance rapide et les pieds peuvent recouvrir le sol sur des dizaines de mètres si ils poussent les uns à coté des autres, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, les Vératres sont les grandes plantes qui sont à terre, très nervurées. En premier lieu, elles élimine toute concurrence de par leur grande taille, pouvant atteindre les 1m. de haut et ayant des feuilles longues et larges ; de plus, c'est une plante toxique pour le bétail comme pour l'Homme. De ce fait, gérer les populations de cette plante dans les endroits où des animaux domestiques sont présents est crucial. Si l'on ne fait rien, la plante produit des graines à la fin de chaque été, et en quelques années le pré aura perdu quasiment toutes les autres espèces végétales. Disparaissant sous une mer de Vératres. 

2897592821?profile=RESIZE_710x

Sur cette photo vous pouvez mieux vous rendre compte de la capacité d'expansion de cette espèce, en une matinée, avec mon accompagnateur, nous nous sommes occupés de 3ha de prairies, et de centaines et centaines de pieds de Vératrums,  à l'aide de la faux, cela paraît peut-être anodin comme activité, mais j'ai découvert que faucher est très éprouvant ! Du moins pendant 3 heures, mais ce fut plaisant, car après ça plus aucun pied n'était debout. L'espèce est laissée en l'état, donc en évolution libre, dans les endroits où elle ne se multiplie pas comme sur la zone où nous étions. 

2898068722?profile=RESIZE_710x

Ce matin, il faisait enfin couvert ! Depuis mon arrivée que du beau temps ou presque, il fait chaud, donc cela est agréable lorsque il fait plus frais, surtout pour travailler.

Nous étions sur une prairie calcaire, et pas n'importe laquelle, c'est l'une des dernières stations de la Gentiane des champs dans cette région, cette espèce affectionne les sols calacaires, elle pousse uniquement sur les prairies de haute altitude. C'est une très belle fleur, mais qui ne fleurit qu'en début d'automne dans ces régions, de ce fait les graines dorment encore à cette période de l'année. Une fauche manuelle permet d'éliminer une trop forte pression des végétaux déjà développés et donc de meilleures chances pour Gentianella campestris de germer ! Les rateaux servent à rassembler les débris végétaux, car si ont les laisse sur place, le sol est privé de lumière et l'opération ne servirait à rien.

2898648769?profile=RESIZE_710x

En lisière de prairie, il y a beaucoup de rosiers sauvages, et sur l'un d'entre eux, un rasseblement de Phyllopertha horticola, ou Hanneton des jardins si vous préférez, un petit coléoptère très commun, mais l'observation était surprenante ! Leur régime alimentaire comprend les feuilles et fleurs de cette plante, ceci exlique cela...

 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Join Moveagri

Commentaires

  • Animateurs MoveAgri
    Les photos sont vraiment très jolies, et on apprend beaucoup de choses à travers tes blogs, c'est super !
This reply was deleted.

Blogagris en exclusivité

La pampa en Argentine !

Bonjour je me présente je m'appelle Julie, j'ai 17 ans et je suis en première STAV au lycée La Roque à Rodez. Je suis actuellement en Argentine avec deux amies où nous effectuons chacune un stage de 5 semaines dans différentes productions (une…

Lire la suite...