Blogagris

 Tu veux créer un Blogagri ou le modifier? Clique ici

Avant de te lancer, consulte des blogagris en exclusivité (bandeau à droite)

Bonjour,
Je me nomme Martin Leger.
Je suis en terminale STAV dans l’option aménagement du territoire au lycée agricole Féderico Garcia Lorca de Théza (66) et j'ai effectué un stage d'un mois au Chili avec un de mes camarades de classe.
Je vais vous raconter cette expérience inoubliable

Notre voyage...
Nous sommes partis de Perpignan le mercredi 16 octobre à 14h du péage sud en voiture pour Barcelone. Après trois heures de route, nous arrivons à Barcelone, nous y prenons notre avion à 12h pour Paris.

Arrivés à Paris, nous prenons un autre avion pour Santiago, la capitale du Chili.

A Santiago, deux de nos camarades nous quittent pour aller à Duao dans la région de Maule (centre du Chili). Nous, nous attendons le vol pour la Serena, ville dans la région de Coquimbo (plus au Nord).

Une fois arrivés à la Serena, le directeur du lycée agricole d'Ovalle nous accueille et nous amène en voiture à son lycée. Nous nous installons dans l'internat et commençons à faire connaissance avec les chiliens de cet internat. Nous allons à la cantine et allons nous coucher.

Mon 1er jour...

Le lendemain matin…

6h30 Réveil :  Lumière et musique pour tous !!  

7h10 : petit déjeuner

8h : nous allons à la vie scolaire pour attendre nos instructions : nous allons suivre les cours de cette journée de vendredi dans la classe de 4èmeB, équivalent de la terminale en France.

Les cours finissent à 13h15 le vendredi, car beaucoup d’élèves habitent loin du lycée, ils ont ainsi le temps d'arriver chez eux.

Je quitte donc mon camarade pour suivre une lycéenne de mon âge du nom de Sophia jusqu’à Monte-Patria.

C'est un village de campagne à 2h de bus de la ville d'Ovalle. Là-bas, je fais connaissance avec la famille, et m’installe.

 

 

 

Durant le week-end, nous sommes allés nous baigner à la rivière, jouer au foot, voir un match de foot et randonner.

 

Lundi: notre stage commence!

Nous étudions l'agriculture au Chili ainsi que la gestion de l'eau dans la région aride qu'est le Coquimbo.

 

En premier lieu, nous allons visiter le barrage « Recoleta », le plus petit des 3 barrages qui nourrissent Ovalle.

Trois barrages ont été construits en amont à trois points différents d'Ovalle, ils approvisionnent ville, villages et cultures en eau, gèrent les restrictions et les surplus.

Le lendemain, nous avons visité le barrage de Paloma, plus grand barrage Sud-Américain.

 

Au niveau agriculture, nous avons visité deux types d'exploitations. Une de permaculture biologique et une autre d'agriculture conventionnelle. Leurs manières de cultiver que ce soit autant au niveau biologique que conventionnelle ne diffère pas beaucoup de la France, le grand enjeu est l'eau, et les cultures demandent plus de main d’œuvre.

Nous avons pu observer des fraisiers, des choux, des betteraves, des vignes, des artichauts et du brocoli.

La Vallée de Encanto, site historiqueNous avons  visité ce site dans une zone non urbaine. Y ont été retrouvées des pierres gravées et creusées, signes d'une civilisation antérieure à la civilisation Maya. Ce site est conservé par une société privée, la nature y est préservée et des espaces sont indiqués pour une canalisation du public évitant ainsi la dégradation du site. Malgré tout, le visiteur est en libre circulation dans cette vallée.

Le week-end suivant, nous sommes allés avec mon camarade dans une autre famille à Ovalle.

Nous avons visité la ville et avons partagé la vie de la famille.

 

 

 

La deuxième semaine, nous sommes allés visiter les lieux que nous n'avions pas encore vu de la ville, comme la feria, le centre commercial, le musée des vestiges antiques de découvertes archéologiques faites sous le stade de la ville.

Ensuite, nous avons continué à suivre les cours avec la même classe et nous progressions ainsi en espagnol. Le chilien ne diffère presque pas de l'espagnol, la prononciation est juste légèrement différente et donc un peu plus difficile à comprendre.

La matinée du mardi est la matinée « campo », c'est à dire que la classe travaille dans l'exploitation du lycée.

Lors de notre premier campo, nous avons mis des graines de melon et pastèque en pot. Elles seront mises à pousser sous serre.

 

Le weekend de la Toussaint: était un long weekend car il y avait halloween, la fête des morts et la Toussaint, la fête de tous les vivants, deux fêtes très importantes en Amérique latine, car la population est en majorité de religion chrétienne catholique.

Les semaines suivantes, nous sommes allés en cours. Durant notre seconde journée « campo », nous avons aidé deux élèves a constituer un petit réseau hydraulique pour un conteneur réfrigéré qui sera utilisé pour faire pousser des plantes.

Le dernier weekend:

Visite la ville de La Serena, capitale de la région de Coquimbo.

 

Baignade dans l’océan pacifique, achats de souvenirs et visite du port et de sa criée.

Nous avons fait nos adieux à la famille qui nous accueillait et leur avons offert des cadeaux. 

La dernière semaine, nous avons présenté notre pays et notre région aux classes de Chiliens, à l’aide d'un PowerPoint.

Nous sommes retournés à Ovalle finir d'acheter des souvenirs.

Nous avons participé à la fête du lycée, car c’était la dernière semaine de cour des chiliens avant leurs grandes vacances de deux mois. Nous avons eu droit à une démonstration de danse traditionnelle de façon non conventionnelle. (Voir le lien ci-dessous)

Danse traditionnelle par les lycéens

Chaque mardi soir, nous sommes allés faire des entraînement de rugby avec l’équipe de la ville, car nous en faisons à Perpignan.

Le jeudi 15 novembre au matin, nous sommes partis d'Ovalle pour prendre l'avion à la Serena puis à Santiago retrouver nos amis, Paris et pour finir Barcelone.

 

Ce stage au Chili est très enrichissant de connaissance, de langage et d'esprit. Je me suis rendu compte que la langue n'est pas un barrage à la communication et que, bien que je sois timide, je pense avoir beaucoup progressé à l'écoute et sûrement à l'oral en espagnol. J’ai constaté aussi qu'il y a de nombreuses différences entre les pays. Le pays nous paraît pauvre, mais les gens sont heureux, ils sont tous accueillants, gentils et donnent beaucoup d'eux-mêmes et de leur temps. Au niveau scolaire et du thème étudié, j'ai pu apprendre de nouvelles manières d'étudier, me prendre en main pour le rattrapage des cours auxquels je n'ai pas pu assister pendant mon voyage. Au niveau agriculture, nous avons a peu de chose près, les mêmes manières de procéder, la question de la gestion de l'eau et du moyen financier est en revanche très présente au Chili.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Join Moveagri

Blogagris en exclusivité

La pampa en Argentine !

Bonjour je me présente je m'appelle Julie, j'ai 17 ans et je suis en première STAV au lycée La Roque à Rodez. Je suis actuellement en Argentine avec deux amies où nous effectuons chacune un stage de 5 semaines dans différentes productions (une…

Lire la suite...

Allemagne Jour 1

Bonjour à tous,

 

Nous sommes Antoine et Evan, deux élèves du lycée des Sicaudières en première CGEA à Bressuire. Nous sommes actuellement en stage dans une petite exploitation en Allemagne près d'Ausbourg. Notre maitre de stage…

Lire la suite...