La magie de la Bretagne

"Il y a un certain pouvoir là-dedans, dans le silence et la fixité." M. Atwood

8508983674?profile=RESIZE_710x

Bonjour ! Je m'appelle Marvin Menjívar et aujourd'hui j'aimerais partager avec vous mes expériences en Bretagne, le foyer du kouign amann, la galette saucisse et le temps pluvieux !

Avant de parler de cette belle région, il faut que je me présente plus en détail. Je viens du Salvador (si vous n'avez pas fait trop d'attention au cours de géographie, vous vous demanderez : où ?) en Amérique Latine mais si vous ne saviez pas, ne vous inquiétez pas, je sais qu'étant un pays si petit, pas tout le monde connaît de son existence. Vous imaginerez le choc culturel que j'ai dû affronter lors de mon arrivé mais je vous en parlerai dans d'autres publications. Je suis assistant d'espagnol au Lycée Agricole Théodore Monod.et au Lycée René Cassin.

Tout d'abord, je voudrais parler des desserts. Dès mon arrivée, je me suis proposé un petit challenge de manger un desser par jour (Gourmand, c'est le mot clé ici, bien sûr) mais ce n'est pas bon pour la santé (et pour mon budget relativement limité) donc j'ai laissé tomber mais pas du tout. Je vais seulement dire que j'adore la pâtisserie française même si parfois quelques desserts de l'Amérique me manquent. Pour les curieux, oui, j'ai déjà goûté le kouign amann et oui, j'ai dû chercher le mot sur Internet pour bien l'écrire ici mais je ne devrais pas me sentir mal, on m'a dit, car même les gens de la région ne savent pas comment le faire. En effet, je l'ai bien aimé malgré l'excès du sucre et du beurre dont on m'avait déjà averti, mais en Amérique, on en utilise beaucoup, donc là, il n'y avait pas de surprise pour moi.

Ensuite, je voudrais parler de la nourriture typique en Bretagne. J'ai bien aimé la galette saucisse. Pour être honnête, je n'ai pas mangé beaucoup de nourriture typique car les restaurants sont fermés en raison de la pandémie mais j'ai découvert aussi la raclette, la fondue ; surprenamment, c'était une étranger qui m'a aidé à connaître ces plats et je lui en suis reconnaissant car j'aime bien le fromage.

Finalement, je dois parler des temps pluvieux, un élément ineludible de Bretagne. On m'en avait déjà averti et il suffit de voir pour croire et même si, en fait, il pleut beaucoup, je croyais que cela serait encore plus pénible de sorte que je me débrouille. Pourtant, au Salvador, il pleut à tourents et en général, on reste à la maison (s'il ne faut pas travailler ou étudier évidemment) au contraire des bretons à qui je vois en promenant le chien ou même en faisant du sport ! Je suis toujours surpris de la force de volonté des habitant.e.s.

Pour conclure, je vais expliquer mon choix avec la citation du roman Les Testaments de Margaret Atwood, un roman que j'ai lu étant au Rheu et que j'ai fini dans le chemin à Paris pour les fêtes de Noël. Au Salvador, le bruit fait partie de notre vie quotidienne: des chiens qui aboient, des voisin.e.s qui mettent de la musique bien fort pour tout le voisinage, des klaxons, des cris d'enfants, un peu de tout. C'est un bruit qui nous rappelle que nous ne sommes jamais seuls. D'un autre côté, en Bretagne, ou plus spécifiquement, au Rheu, le silence regne mais ce n'est pas forcement un silence d'absence mais d'un pouvoir, un charme d'être un contact avec la nature et de se reconnecter avec soi-même.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Join Moveagri

Commentaires

  • Animateurs MoveAgri
    Merci pour ton superbe témoignage Marvin. Ne t'inquiète pas trop car le temps change vite en Bretagne. Ton récit (en excellent français ! où l'as tu appris ?) nous fait du bien car les histoires de voyages sont trop rares en ce moment sur Moveagri. Cela nous motive et nous donne de l'espoir pour la suite. Et tu as bien raison sur les "bruits", peut être nous donneras tu dans un prochain post des conseils de musiques à écouter du Salvador ?
    • C'était un vrai plaisir de partager mon expérience ! Je vais continuer à les expliquer dans de prochaines publications.
      J'ai appris le français dans mon pays, Salvador.
      La musique sans aucun doute fera parti des publications (merci pour la recommendation).
      Bonne journée !
This reply was deleted.

Lien pour créer un Blogagri ou le modifier?

Avant de te lancer, consulte des blogagris, en particulier ceux qui sont  en exclusivité (bandeau à droite)