AT THE OTHER END OF THE WIRE 7ème partie

Jour11 : Les lois de l’improbabilité indienne me mettent à l’épreuve

Cette journée aura été belle en couleur mais je n’y aurai point fait attention tellement la déception m’écorchait la peau. L’Indian Tour qui devait être effectuée avec 130 étudiants indiens est annulé pour nous.

Une belle vieille voiture vint nous chercher pour aller visiter Graffiti Food.

Cette entreprise est située à Rudrapur dans une zone industrielle où nous nous sommes déjà rendus lors de visites précédentes. L’entreprise, créée en 2005, est spécialisée dans la transformation de produits végétaux solides en produits déshydratés. Elle produit également à plus faible effectif de la confiture et des jus concentrés. Il y a une unique zone de fabrication mais trois processus différents séparant la transformation des produits déshydratés, tels que les légumes et les herbes aromatiques, et des produits destinés à la confiture et aux jus concentrés, tels que les fruits. Les différents végétaux transformés sont : prune, pêche, abricot, mangue, pomme, brocolis, paprika, haricot, persil, gingembre etc. L’atelier de fabrication ne fonctionne que de novembre à mai en fonction de la saison de production de la matière première. C’est la raison pour laquelle l’entreprise emploi environ 45 employés en fonction de ses besoins et du pic de production. La matière première est produite sur 300 ha par 40 agriculteurs situés à Rudrapur ayant des contrats avec l’entreprise pour les différentes productions  issus d’une agriculture sans pesticides, favorisant la qualité des produits. En premier lieu, la matière première est triée, pré-lavée puis les parties non utilisables sont coupées avant d’être acheminée sur les ateliers de transformation. En second lieu, les végétaux sont lavés puis chlorés avant d’être envoyés dans la « Drying machine » pour être déshydratés pendant 40 minutes. Les produits finis déshydratés sont conditionnés dans des sacs en plastique transparents de tailles plus ou moins importantes en fonction de la demande et stockés dans une pièce où la température constante est de 25C. Une partie des produits déshydratés est exporté en Allemagne par voie maritime en conteneurs, consommés en Inde ou vendu à d’autres entreprises de transformation en temps que matière première comme l’entreprise Maggie, Nestlé ou Pepsico.

L’après-midi nous avons été au centre d’agroforesterie de l’université où nous avons rencontré Pawan Dubey qui, par la suite est devenu très ami avec nous. La mousson se fait petit à petit de la place de par ses gouttes assez grosses pour faire plus qu’arroser.

Au centre nous avons observé différentes variétés assez vivaces de baboo et de peupliers. De fait nous avons  participé à l’élaboration de nouveaux plants de part divers moyens de plantation. La fin de la visite fut marquée par un moment de frayeur avec Pawan qui n’arrêtait point de nous parler des pythons.

Au moins j’aurai combattu pendant quelques minutes ma phobie des serpents.

Jour12 : La belle journée !

A partir de 10h nous étions parti avec Mme Sangeeta Sabusa au centre horticole de l’université où nous avons suivi des démonstrations de greffe sur touts types de plants de n’importe quelle taille. J’ai pu profiter à fond de la dégustation d’un Jack-fruit  de 10kg, autant profiter de cette saveur tant qu’on y est !La prof avait peur que je ne tombe ensuite malade vue la quantité avalée, d’ailleurs le responsable du centre emballa même le reste pour moi. Quelle gentillesse !

A la pause de midi on eut la surprise de voir les filles qui sont à Jolikot(Julie,Célia et Jessie) avec Pooja SHAH,leur maître de stage super gentille et qui me montra par la même occasion comment porter mon saree !On fit ensemble le chemin pour leur montrer un peu le marché et le cadre verdoyant dans lequel on devait évoluer durant notre stage. Après avoir mangé tous ensembles, elles durent repartirent à nouveau !

Le reste de l’après était assez détendue avec la ballade effectuée avec notre chauffeur dans la deuxième partie du centre horticole et où Mohamed et Nelson ont voulu cueillir des mangues en montant sur les arbres comme les saisonniers.

Eh bien ce ne sont pas les mangues qui nous manquent ici !! 

Jour13 : Là où verdure subsiste, médecine triomphe !

Aujourd’hui nous avons essentiellement visité le centre de plantes médicinales où l’on nous a expliqué pas mal de choses sur les plantes comme la menthe, l’eucalyptus, la verveine, la citronnelle, l’hibiscus, la pervenche ...

Après cela nous avons été redirigés au « veterinary college » où le professeur principal nous expliqua l’utilité de chaque machine utilisée adaptée à telle ou telle carcasse animale. Il  nous fit ensuite prendre du recule sur le peu que l’on connaissait de la transformation et du domaine agricole. Ce qui a encore plus amplifiée notre curiosité et l’envie d’aller vers la connaissance car on ne sait jamais assez.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Join Moveagri

Lien pour créer un Blogagri ou le modifier?

Avant de te lancer, consulte des blogagris, en particulier ceux qui sont  en exclusivité (bandeau à droite)