SVE : ma opportunité de rêver, grandir et mûrir

Bonjour à tous et à toutes !

En faisant maintenant presque 5 mois à Albi, au lycée agricole Fonlabour, je suis en train de vous partager l’une des meilleures expériences que j’ai eues (au moment) de toute ma vie : ma mobilité en France.

Le Service Volontaire Européen est une bourse donné dans le cadre d’ERASMUS+, un programme pour les jeunes européens qui souhaitent partir à l’étranger pendant un long ou court séjour, selon les cas.

Grâce à mes origines (espagnole mais de parents chinois) j’ai vécu toute une histoire des différences culturelles et linguistiques ainsi que les difficultés de communication que cela provoque. De ce fait, j’ai développé une passion pour les langues qui m’a entrainé à les étudier dans mon licence, la traduction et l’interprétation.

Depuis petite j’ai rêvé de partir à l’étranger, mais je n’avais pas eu l’opportunité de l’accomplir : les moyens n’étaient pas là…jusqu’à aujourd’hui. Le SVE a constitué une extraordinaire opportunité d’accomplir ce souhaite ; je n’oublierai jamais toutes les choses que des personnes très spéciales ont fait pour moi dans très peu de temps – je vous remercie beaucoup ! J

Mon séjour a commencé à Albi, l’une des villages roses du Tarn, à une heure de Toulouse. Du premier moment je suis tombée amoureuse avec la petite ville, si belle et si charmante que je n’ai pas pu éviter de faire photos partout !

Et les paysages sont complètement différentes de ceux que j’ai vus en Andalousie (sud de l’Espagne). Je n’avais jamais vu la nature comme ici, je me suis rendue compte de comment jolie elle est – qu’est-ce que c’est belle, la nature ! Même dedans le lycée je me suis bien régalé en me promenant dans les autours et en prenant des photos.

 

Non seulement j’ai appris à aimer la nature maisaussi j’ai appris beaucoup de l’agriculture, de la gestion de l’eau, de l’agroforesterie, de tous les études et la formation qu’il faut avoir pour avoir les connaissances spécifiques dans ce domaine. Concrètement, j’ai appris beaucoup dans le 5ème forum Agriculture et Société de l’enseignement agricole sur l’..., déroulé en Arras, au nord de la France. Arras était un petit village aussi beau qu’Albi, totalement diffèrent mais aussi joli.

En plus, on a profité d’aller à Paris, où j’ai profité chaque moment : la France est un pays merveilleux ! Si magnifique et élégant que je considère venir à habiter là !

Mon volontariat consiste en deux activités principales: j’aide les professeurs de langues (espagnol) et je faire l’accompagnement pour les étudiants du lycée qui partiront à l’étranger l’année prochaine. D’autre côté je fais partie des activités socioculturelles (avec l’ALESA on fait les différents clubs et aussi des projets au cours des heures de ESC).

Tout ce que je fais comme volontaire signifie beaucoup pour moi : je profite chaque tâche qu’ils me demandent car ils sont vraiment les outils qui me font grandir. De plus, ils me font beaucoup de plaisir !

C’est pourquoi j’ai partagé mes expériences en France : j’espère que ce petit post peut vous encourager à partir dans un autre pays. N’hésite pas à le faire si vous avez l’opportunité !

Et merci de m’avoir lit. :D

Vues : 481

Commenter

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Moveagri

Commentaire de Sall Aminata le 24 février 2016 à 14:29

c'est une chouette expérience Qing,et je trouve que c'est assez intéressant de l'avoir partagé car nombreux sont ceux qui hésitent à bouger,à partir ailleurs à la découverte du monde et de ses beautés cachées.

                    Merci à toi.

Commentaire de Sylvie MALGORN le 22 janvier 2016 à 11:03

Belle qualité de langue! Bravo!

Commentaire de Vincent Rousval le 21 janvier 2016 à 14:07

Très sympa de partager tes découvertes et activités. On attend la suite. Moveagri c'est aussi des témoignage de mobilité en France ! Merci Qing

Commentaire de Ygrié Jean-christophe le 19 janvier 2016 à 21:14

Super expérience !!! 

© 2017   Créé par ADMINISTRATEUR MOVEAGRI.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation