Membres

Activité la plus récente

Photos publiées par Jérémy MOUGEL
Il y a 15 heures
Album publié par Jérémy MOUGEL

Stage en Belgique

Stage en Belgique pendant 1 mois en vue de l'obtention de mon BTS Aménagements Paysagers. Voici quelques photos de mes chantiers.
Il y a 15 heures
Photos publiées par Jérémy MOUGEL
Il y a 15 heures
Dennis Dunn est désormais membre de Moveagri
Il y a 19 heures
Blogagri de jerrylost
Il y a 23 heures
Blogagri de Anndy Lala
Samedi
Blogagri de BLANDO Alexandre
Vendredi
Blogagri de tommydave0291
Jeudi

Stage pour le Gouvernement Canadien (cicadelles)

Hey bonjour à tous,

Depuis début juin je suis au Québec afin d’accomplir mon stage en Entomologie dans un Centre de Recherche et de Développement appartenant au Ministère de l’Agriculture du Canada. Nous travaillons actuellement sur un projet afin d’en apprendre davantage sur les cicadelles, ces petits insectes qui sont pour certains vecteurs de phytoplasmes et qui transmettent une maladie mortelle pour les plants de bleuets. Les bleuets au Québec c’est quasiment comme les myrtilles en France (a quelques choses près, l’arbuste est différent). Mais niveau goût c’est autant un delice! Malheureusement les cicadelles sont très nombreuses (20 000 espèces dans le monde, 480 au Québec) et nous devons trouver quelles espèces sont vectrices de phytoplasmes afin de connaître leurs cycles et pouvoir lutter efficacement contre celles-ci tout en respectant l’environnement.

Voici la technique du taping, qui consiste à récolter les insectes afin de les analyser par la suite pour voir si des cicadelles sont présentes.

Analyse des échantillons d'insectes au binoculaire. Le but étant de voir si parmi l'échantillon des cicadelles sont présentes. Si oui, on les met dans un petit tube d'alcool pour les conserver et on les envoie à un taxonomiste qui déterminera les espèces et si elles sont vectrices ou non de phytoplasme.

Exemple d'un plant phytoplasmé, on voit bien les symptomes c'est à dire des feuilles jaunies, recourbées en cuillère et avec des défauts de relief.

Également quand un plant est suspecté d'être phytoplasmé nous récoltons 10 feuilles et 5 fruits afin de les analyser au laboratoire. Normalement les échantillons de feuilles et fruits sont envoyés dans un autre laboratoire ou ils utilisent la méthode PCR mais celle-ci est très couteuse c'est pour cela que nous sommes entrain de tester une méthode moins couteuse réalisée par un chercheur. Si cette technique marche et qu'on réussit à l'améliorer pour la rendre pus simple, elle pourra être réalisée par n'importe quel agronome directement au champ pour détecter immédiatement un plant malade et le traiter en conséquence avant que ses voisins soient contaminés.

Vues : 22

Commenter

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Moveagri

© 2018   Créé par ADMINISTRATEUR MOVEAGRI.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation