Bonjour à tous !

    Je m'appelle Maxime, étudiant en BTS Gestion et Protection de la Nature à Vic en Bigorre, âgé de 19 ans. Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog consacré à mon  stage en SUEDE qui se déroule du 28 Mai au 27 Juillet 2018.

La Suède

      Pourquoi avoir choisi ce pays pour mon stage de 2 mois 

      Lorsque l'opportunité de partir à l'étranger m'a été proposé je n'ai pas hésité une seconde, je me suis lancé dans de nombreuses recherches afin de trouver la meilleure structure possible pour m’accueillir dans des pays où j'ai toujours souhaité aller. Je me suis alors dirigé, avec deux de mes camarades de classe ayant le même intérêt que moi, vers les pays du Nord de l'Europe, les pays scandinaves. Après une cinquantaine de mails envoyés un peu partout avec des réponses négatives ou bien souvent pas du tout de réponses, j'ai enfin réussi à trouver mon bonheur : un parc national en Suède.

     Rien de mieux pour moi qui avait pour souhait de partir à la conquête d'un pays différent de la France en terme de richesse faunistique et floristique.

De plus, malgré la langue nationale qui est le suédois la majorité des habitants parlent et apprennent à communiquer en anglais dès leur plus jeune âge.

Après quelques échanges avec notre futur maître de stage, la décision fut vite prise: partir en Suède.

La structure du stage

      C'est au Naturum du FULUFJALLET NATIONAL PARC que notre stage se déroulera pendant les 2 mois à venir. Le Naturum est le lieu d’accueil du public situé à l'entrée du parc. Ce parc national est situé à l'ouest de la Suède à cheval avec la frontière Norvégienne. Il possède une superficie de 385 km2, un point culminant à 1042 mètres d'altitude. Il est constitué d'un grand plateau placé au sommet de la montagne. En ce lieu, on peut trouver la plus grande cascade de Suède appelée Njupeskär avec une hauteur totale de 93 mètres ainsi qu'un des plus vieil arbre du monde nommé Old Tjikko, un épicéa commun vieux de 9550 ans.

Nos premiers pas en terre suédoise

      Tout d'abord, la veille de notre départ, à 20 heures nous avons reçu un mail de la compagnie choisie pour notre déplacement comme quoi le vol était annulé. Panique à bord, je commençais déjà à me poser pleins de questions : comment allons nous faire? Va-t-on partir? Ai-je bien fait de partir?

     C'est après avoir passé une heure au téléphone en attendant qu'une personne réponde que nous réussissons à trouver la solution et à embarquer pour un autre vol.

     Mais, fort heureusement, depuis notre arrivée, tout se passe au mieux.

     Pour commencer, nous avons atterri à Stockholm, capitale de la Suède qui est une ville magnifique, accueillante et chaleureuse. C'est dans une auberge de jeunesse que nous passons la première nuit suédoise après avoir visité la ville.

     Le lendemain, c'est en bus et en train que le long voyage ( 4 heures de train et 2 heures de bus ) s'est effectué de Stockholm jusqu'à Sarna où nous attendait Moa, employée au Naturum. Une multitude de paysages, de lacs, de forêts, de rivières défilaient devant nous pendant tout ce temps passé dans les transports, de quoi déjà avoir des étoiles pleins les yeux. De là, nous sommes allés visiter notre lieu de stage et rencontrer notre maître de stage, Sofia. Enfin, pour terminer cette journée de rencontre et de voyage, nous avons posé nos valises à l'auberge où nous allons séjourner pendant ces 2 mois.

Paysage suédois

Paysage typique de la Suède obsérvé lors du voyage, des maisons rouge, des lacs et des forêts.

    Puis afin d'éveiller notre curiosité nous avons chaussé nos baskets et sommes partis faire une petite balade en soirée. Première surprise ! Un grand tétras s'envole devant nous au beau milieu de la forêt. Malheureusement en bon photographe que je suis je n'ai pas eu le temps d'en tirer un cliché. Voilà de quoi bien terminer cette première belle journée en Suède.

Le stage

     Le lendemain, première journée de travail. Pour bien commencer, une randonnée ! Cette première tâche effectuée consistait à nous faire découvrir les sentiers du parc, la cascade, le paysage magnifique et également à amener des papiers, des livres, des cartes du parc à Tommy. Tommy, c'est le guide de pêche. Il habite sur le plateau de parc national de Fulufjallet perché à 1000 mètres d'altitude, entre deux lacs.

Clara, Lilian et moi devant le cascade

En arrière plan, vous pouvez aperçevoir la casacde Njupeskär découverte le premier jour de notre stage.

    De retour au Naturum, nous avons identifié les oiseaux que l'on avait pu rencontrer en chemin ( faucon crécerelle, bergeronnette printanière, pinson du nord, pipit farlouse, coucou gris, hirondelle des fenêtres et geai de Sibérie ). Les jours qui ont suivi nous nous sommes occupés à placer des panneaux de signalisation au pied de la cascade afin de prévenir les touristes au risque de chute de pierre, à ramasser les papiers le long des différents sentiers, à peindre des bancs et à nettoyer le Naturum. Ensuite, nous nous sommes renseignés sur la faune et la flore qui peulplent le parc. Nous avons pris connaissance de notre futur travail qui concerne la phénologie des plantes, des papillons et des oiseaux. La phénologie c'est l'étude des variations des phénomènes périodiques de la vie animale et végétale, en fonction du climat.

     Puis nous sommes allés observer les fleurs et placer des panneaux pour signaler leur présence et les identifier.

     Enfin, pour terminer la semaine, un groupe de personnes à mobilité réduite est venu nous rendre visite au parc, nous les avons accompagné dans le parc, à travers les sentiers aménagés et leur avons proposé un " Fika ", que l'on peut comparer à un goûter en France mis à part qu'en Suède, ils le prennent à 10 heures et à 16 heures et que cette pratique est très répandue dans ce pays.

     Samedi matin nous sommes partis en randonnée pour faire un comptage d'oiseaux sur le plateau du parc.Où sont venus à nous de nombreux oiseaux : lagopèdes alpins, plongeon catmarin, chevalier sylvian, sternes arctiques ...

Comptage d'oiseaux

Le comptage d'oiseaux réalisé en compagnie de Sebastian Kirppu, réputé pour ses connaissances de la nature en Suède.

     Par la suite, nous sommes restés aux cabanes de Tommy pour y passer la nuit et pour s’initier à sa passion. Ce fut un magnifique week-end avec des nombreuses activités comme la pêche, le canoë kayak et du paddle sur les lacs situés autours des cabanes, le tout avec le soleil. Il nous a également laissé l'opportunité de tester son sauna.

     Enfin, la semaine dernière, nous avons entrepris la construction d'un hôtel à insectes afin de faire un suivi des insectes que nous pouvons trouver ici. Et, des tâches quotidiennes nous ont été confié comme le nettoyage du centre, des chemins mais aussi aller aider les personnes qui travaillent à la rénovation des amménagements du parc ( ponts, passerelles en bois, parking ... ).

 

Construction de l'hôtel à insectes

La construction de l'hôtel à insectes a commmencé, il n'y a plus qu'à attendre les hôtes.

Nos activités

     Tous les week-end ou le soir après le travail, nous faisons des balades des randonnées et toute sorte d’excursions avec les personne fort sympathiques qui travaillent avec nous. Grâce à eux nous sommes allés nous baigner dans un lac en Norvège, nous avons pu voir des rênes, des élans et des lagopèdes mais aussi des magnifiques paysages dans la région de Darlana.

La masquote suédoise, un élan !

Voici la photo que j'ai pu prendre en ayant eu la chance de croiser cet élan.

     Cela fait maintenant 2 semaines que nous sommes arrivés en Suède tout se passe au mieux, en espérant que cela continu.

Je compte également vous faire partager mes photos de la faune et du paysage que nous avons eu la chance de voir dans un album photo.

     À plus tard pour de nouvelles aventures !

Vues : 186

Commenter

Vous devez être membre de Moveagri pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Moveagri

© 2018   Créé par ADMINISTRATEUR MOVEAGRI.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation